Corona/Covid-19

Concept de protection / mesures d’hygiène pour les assemblées et les réunions de groupe de l’Église Protestante du Luxembourg

Afin de réduire la propagation des agents pathogènes et de minimiser le risque d’infection dans le cadre de la pandémie du Covid-19, conformément aux dispositions légales[1] et en s’inspirant des recommandations de la Direction de la Santé[2], le Consistoire de l’Église Protestante du Luxembourg a adopté, en complément au concept de protection du 26 mai 2020, les mesures suivantes en matière d’hygiène qui doivent être respectées par les employés, les responsables des groupes et les participants aux manifestations et réunions et qui vont au-delà des règles relatives au culte.

Le chef de groupe est responsable d’assurer le respect de ces règles.

Il tient une liste précise des personnes présentes (nom, numéro de téléphone, heures exactes).

Les participants qui ne respectent pas les règles ne peuvent pas participer.

Obligation de distanciation

En principe, une distance d’au moins 2m entre les personnes doit être maintenue partout (sauf si elles appartiennent au même ménage). Les tables, les chaises et les bancs sont disposés en conséquence. Si la distance de 2m ne peut être maintenue, le port du masque est obligatoire pendant toute la durée de la réunion.

Chacun reste à sa place pendant la réunion, sans changer de chaise.

Obligation de port d’un masque

Les adultes et les enfants de plus de 6 ans sont tenus de porter un masque sur le chemin menant à la salle de groupe et jusqu’à leur place assise, ainsi qu’à tout moment lorsqu’ils ne sont pas assis sur leur siège. Le port d’un masque à la place assise pendant l’événement est facultatif tant qu’une distance de 2 m est garantie et sinon obligatoire. Pendant le chant et les répétitions de la chorale, le masque est obligatoire, même si la distance est maintenue.

Les participants doivent apporter leur propre masque si possible. Si une personne n’a pas de masque, des masques jetables seront gardés à disposition dans la zone d’entrée. Dans ce cas, un don est souhaité pour soutenir l’achat des masques.

Désinfection des mains

Au début de chaque événement, à la fin et entretemps si nécessaire, les participants doivent se désinfecter les mains. Des distributeurs de désinfectant sont disponibles à l’entrée et dans la salle de groupe. Les enfants de moins de 10 ans utilisent le désinfectant sous la supervision du chef de groupe ou d’un collaborateur.

Ventilation

Avant et après chaque événement et pendant les pauses, la salle de groupe doit être ventilée par un système de ventilation de choc ou de ventilation transversale avec les fenêtres et/ou les portes complètement ouvertes. Après 45 minutes au plus tard, la pièce doit être ventilée pendant au moins 5 minutes, ainsi qu’après chaque toux ou éternuement. En fonction de la situation météorologique et des possibilités de la salle, une ventilation suffisante doit également être assurée pendant l’événement.

Pendant l’événement

Il n’y a pas de contact corporel (pas de salutation ou d’adieu avec un contact des mains ou une étreinte, etc.) Les actions ou les jeux avec contact corporel ou les activités avec mobilité dans l’espace ne sont pas possibles.

Si possible, les participants eux-mêmes doivent apporter avec eux tout le matériel nécessaire. Sinon, le matériel de travail (stylos, ciseaux, colle …) sera distribué pour chaque personne et non mélangé. Après l’événement, ces matériaux seront soit soigneusement nettoyés avec de l’eau et un détergent pour la vaisselle ou des produits d’entretien ménager, soit désinfectés.

Des copies des feuilles de travail sont fournies pour un usage personnel. Si les participants ne les emportent pas avec eux à la fin de l’événement, elles seront détruites.

Chanter ensemble uniquement avec un masque et à la plus grande distance possible, à une distance minimale de 2 m des autres personnes dans chaque direction.

Pour le chant choral, les règles de l’UGDA doivent également être respectées[3].

Aucune boisson, collation ou nourriture ne peut être consommée dans la salle de groupe. Pendant les pauses, les collations et les boissons apportées par les participants eux-mêmes peuvent être consommées à l’extérieur. Ils ne seront pas transmis à d’autres personnes.

Nettoyage après l’événement

Les tables et les sièges utilisés sont soit nettoyés avec un détergent ménager, soit désinfectés après chaque événement ; s’il y a plusieurs groupes le même jour, le nettoyage se fait après chaque groupe.

Les surfaces de contact très fréquentées (par exemple, les poignées, les escaliers et les mains courantes, les interrupteurs d’éclairage…) ainsi que la robinetterie des toilettes seront nettoyées ou désinfectées avant l’arrivée d’un groupe suivant.

Après un événement, les sols et les toilettes doivent être nettoyés avec des produits de nettoyage courants avant que le prochain événement de groupe n’ait lieu ; s’il y a plusieurs groupes le même jour, le nettoyage après le dernier groupe est suffisant.

Le chef de groupe est chargé de vérifier avant l’événement que le nettoyage/la désinfection précédemment requis a bien eu lieu et de veiller à ce que le nettoyage ultérieur soit effectué. Une liste des surfaces à nettoyer/désinfecter etc. est tenue, sur laquelle il est confirmé avec date, heure et signature que le nettoyage a eu lieu.

Nombre maximum de participants aux réunions

– Église : max. 60 personnes (si plusieurs personnes du même ménage), sinon 35 personnes

– Salle Amélie : max. 15 personnes

– Salle Luther Clausen : max. 15 personnes

– Local de l’école du dimanche dans l’école : max. 8 personnes

En cas de Corona

Dans le cas d’un ou plusieurs cas de Corona, les mesures suivantes s’appliquent :

Les personnes testées positives ne participeront pas aux événements tant que le risque d’infection ne sera pas passé. Toutes les personnes qui ont été en contact avec la personne positive dans l’Église sont identifiées (back-tracing) et informées de l’événement de contact (sans révéler l’identité de la personne positive). Les activités du groupe sont suspendues pendant 7 jours après l’événement de contact. Si les personnes de contact sont âgées de plus de 6 ans, elles doivent porter un masque pendant 7 jours supplémentaires après le dernier contact avec la personne testée positive et pendant la période de test. En cas de plusieurs cas de Corona, le groupe est suspendu et toute procédure ultérieure est délibérée.

Tous les participants seront sensibilisés aux mesures d’hygiène applicables.

Tous les participants, parents et collaborateurs doivent être informés à l’avance du concept d’hygiène et de protection. Les personnes malades doivent rester à la maison.

Les participants ou, dans le cas de mineurs, leurs parents doivent déclarer par écrit qu’ils acceptent ce concept de protection, en particulier la tenue de la liste de présence et l’exclusion de la participation si les mesures d’hygiène ne sont pas respectées. Ils considèrent que les risques restants sont raisonnables et reconnaissent que l’Église ou le Consistoire n’est pas responsable en cas d’infection.

Les personnes vulnérables dans le cadre de la pandémie doivent être conscientes du risque de contact ainsi que du risque associé à certaines activités et agir en conséquence.

Les principes et les conditions-cadres de ce concept de protection doivent être adaptés, si nécessaire, à l’évolution de la pandémie et conformément aux dispositions légales.

Le Consistoire de l’Église Protestante du Luxembourg, en octobre 2020

Je soussigné ……………………………………………………………., participant / parent de …………………………………………, déclare avoir reçu, lu, compris et accepté le règlement ci-dessus concernant le concept de protection, en particulier la tenue de la liste de présence et l’exclusion de la participation si les mesures d’hygiène ne sont pas respectées. Je considère que les risques restants sont raisonnables et je reconnais que l’Église ou le Consistoire n’est pas responsable en cas d’infection.

……………………………………………………………………………………………………………..

Date et signature


[1] Loi du 17 juillet 2020 portant introduction d’une série de mesures de lutte contre la pandémie Covid-19 (tel que modifiée en dernier lieu le 23 septembre 2020)

[2] Recommandations sanitaires temporaires de la Direction de la Santé dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19 à l’attention des animateurs et formateurs d’activités d’éducation non-formelle pour enfants et jeunes, version du 30.09.2020 (Recommandations « éducation non formelle) ; Recommandations sanitaires temporaires de la Direction de la Santé à l’attention des gestionnaires de Cinémas, salles de spectacles, théâtres et salles de concerts et de la reprise des activités artistiques dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19 (recommandations « musique »).

[3]Informatioune fir d’UGDA-Veräiner 03.09.2020. Verfügbar unter https://www.ugda.lu/assets/upload/files/Circulaire-2020-09-03-Info.pdf

Le chef et les membres de la chorale ont reçu ce document et ils en ont pris connaissance.

Principes pour la protection de la santé dans les assemblées de culte et conditions cadres pour un concept de protection contre les infections dans l’Église protestante du Luxembourg (26.05.2020)

Si nous recommençons à célébrer des services religieux, des mesures doivent être prises pour prévenir l’infection. Les cultes ne pourront donc pas être organisés sous la forme habituelle. L’idée directrice est de garder une certaine distance entre les personnes et de célébrer dans des groupes de taille limitée. Personne ne doit être infecté. Nous devons faire tout notre possible pour veiller les uns sur les autres et nous protéger mutuellement. La mission de protéger nos prochains et nous-mêmes fait partie de l’essence de notre foi dans le Dieu trinitaire.

La possibilité de célébrer des services dans des églises ou autres lieux de rassemblement n’implique aucune obligation. Chacun doit se demander s’il peut et s’il veut célébrer les cultes de cette manière.

Il est utile et pertinent de développer davantage les moyens actuellement utilisés pour les offres spirituelles sur Internet, en particulier pour ceux qui ne veulent pas (encore) ou ne peuvent pas venir assister au service. Dans les églises, une offre de formes de culte sensiblement plus courtes peut aider à acquérir progressivement de l’expérience avec la nouvelle situation de culte.

Les principes et conditions suivants s’appliquent à notre concept de protection, qui sera progressivement revu et adapté à la situation. Ces mesures sont destinées à protéger tous ceux qui participent à la célébration du service. Même si bien des choses seront inconnues et probablement aussi déconcertantes, nous avons confiance que la parole de Dieu agira et confortera les personnes.

  1. Les cultes publics du dimanche et des jours fériés seront célébrés dans des églises ou en plein air. A titre exceptionnel et sous réserve de leur adéquation ils pourront avoir dans d’autres lieux de culte. La durée des services est raccourcie afin de pouvoir organiser des services supplémentaires si nécessaire.
  2. La participation aux services religieux est limitée à un nombre maximum de personnes correspondant aux règles de distancement et aux dimensions de l’église ou du lieu de culte. Ce nombre résulte d’un marquage des places assises possibles, qui assure une distance minimale d’environ 2 mètres de tous les côtés. Les personnes qui vivent dans un même ménage peuvent s’asseoir l’une à côté de l’autre. Une surface d’environ 10 mètres carrés doit être disponible par personne. Si le nombre maximum est atteint, l’accès sera refusé à toute personne supplémentaire. Si possible, la participation doit être annoncée à l’avance.
  3. Des mesures appropriées seront prises pour éviter les files d’attente, pour maintenir la distance lors de l’entrée et de la sortie de l’église et lors de l’accès aux places assises et pour assurer le respect du nombre maximum de personnes.
  4. Autres mesures d’hygiène :
  5. – Le port de protections bucco- nasales est obligatoire pour les adultes et les enfants âgés de 6 ans et plus. Les personnes qui célèbrent les services liturgiques – généralement sans masque – doivent se tenir à une distance suffisante des autres personnes (recommandation : au moins 10 mètres).
  6. – La congrégation et les chorales doivent s’abstenir de chanter ensemble et d’utiliser des instruments à vent. Il est possible de chanter en solo à une distance suffisante des autres personnes (recommandation : au moins 10 mètres) ou avec une protection en plexiglas.
  7. – Pour suivre le déroulement du culte ou les textes, des copies/imprimés à usage unique sont possibles, la projection par vidéoprojecteur est recommandée – si possible -, les recueils de cantiques ne sont pas utilisés.
  8. – Les galeries ne sont pas accessibles, à l’exception des participants à l’accompagnement musical du culte  (orgue).
  9. – Il n’y a pas de contact physique (pas de signe de paix par une poignée de main, pas d’imposition des mains pour la bénédiction, pas de salutation ou d’adieu par un contact des mains ou une étreinte, etc.)
  10. – La collecte se fait uniquement sans contact à la sortie, le traitement de la collecte se fait avec des gants.
  11. – Après chaque service, les poignées de porte, les mains courantes, les surfaces, les bancs et les sièges, le banc d’orgue et les claviers sont désinfectés, et les locaux sanitaires sont nettoyés.
  12. – Des désinfectants et des masques faciaux sont fournis dans la zone d’entrée de l’église. Les lavabos sont – dans la mesure du possible – rendus accessibles et des panneaux indiquent leur emplacement.
  13. Les célébrations de la sainte Cène comportent des risques particuliers d’infection. La célébration est déconseillée pour l’instant. Selon la conception protestante, un service de culte basé sur la Parole (c’est-à-dire un service sans la Cène) n’est pas une forme de culte mineur, car le Christ est aussi pleinement présent dans la Parole.
  14. L’organisation de l’école du dimanche est liée à l’ouverture de crèches et d’écoles primaires. En cas de reprise, il convient de fixer ici des règles appropriées en matière de distance et d’hygiène et de former les responsables.
  15. Pour les services funéraires dans les églises, les mêmes règles de sécurité en matière d’hygiène s’appliquent que pour les services du dimanche et des jours fériés. Les funérailles sur la tombe sont soumises aux règles établies par les autorités locales responsables.
  16. Pour les baptêmes et les mariages, les mêmes conditions générales s’appliquent que pour les services religieux du dimanche et des jours fériés. Il est généralement recommandé de célébrer les baptêmes dans des services séparés jusqu’à ce que la situation d’infection se soit calmée.
  17. De même, pour les confirmations et autres services spéciaux, les conditions cadres pour les services du dimanche et des jours fériés s’appliquent. La forme des célébrations doit être adaptée à ces conditions, à moins qu’un (nouveau) report ne soit recommandé.
  18. La possibilité de célébrer les offices du dimanche et des jours fériés en plein air (p.ex. Ascension, Pentecôte) peut être envisagée, en tenant compte des règles générales d’éloignement et d’hygiène et dans le respect des restrictions de rassemblement applicables. Il faut également porter des protections bucco-nasales dans ce cas.
  19. Le consistoire élabore le concept de protection concret pour le bâtiment de l’église utilisé et décide sur cette base à partir de quand la pratique du culte dans l’église pourra à nouveau être possible. Les mesures organisationnelles prises sur place sont documentées. Le consistoire désigne la personne responsable du respect des mesures de protection.

Les informations relatives à la distance nécessaire et aux mesures d’hygiène doivent être affichées de manière clairement visible ou disposées sur la place assise. Des marquages doivent identifier l’allée centrale comme zone d’entrée et les allées latérales comme zone de sortie. Lors des déplacements dans l’église, il faut veiller à ce que les chemins ne se croisent pas.

Les installations sanitaires seront nettoyées après chaque service. La responsabilité revient à l’organisateur du culte.

Les mouvements dans l’église doivent être organisés et annoncés verbalement et non-verbalement au moyen de brochures d’information et de marquages – l’allée centrale est destinée à l’entrée, les allées latérales à la sortie.

Luxembourg , 26.05.2020

Le Consistoire de l ‚Église Protestante du Luxembourg