MUSIK 

J.S. Bach, Kantate BWV 172: 1 Coro „Erschallet, ihr Lieder, erklinget ihr Saiten!” | Kay Johannsen

BEGRÜSSUNG/ EINLEITUNG

+ Im Namen Gottes, des Vaters, des Sohnes und des Heiligen Geistes

+ Au nom de Dieu, le Père et le Fils et le Saint-Esprit.

ëse Weekend ass Päischten. D‘Gebuertsfest vun der Kierch! Nom Doud vum Jesus haten d‘Jünger sech verstoppt. Si ware verfollegt ginn an hate gefaart, datt se wéi den Jesus higeriicht géife ginn. Dobäi hat de Jesus hinnen dach opgedroen, datt se séng frou Botschaft vun der Léift an vum Räich Gottes sollte verkënnegen. De Jesus wousst awer och, datt se dofir vill Kraaft bräichten. Hien huet sénge Jünger scho viru sengem Doud versprach, datt hien hinnen e „Bäistand“, eng Kraaft géif schécken. An dëser Kraaft as hien da wierklech bei de Jünger. Op Päischte feiere mir, datt de Jesus net nëmme sénge Jünger deemols, mäi och eis haut den Hellege Geescht  schéckt, fir bei eis ze sinn, eis ze stäipen, eis Kraaft ze ginn.

Pfingstrosen 2020

Au jour de la Pentecôte, l’Esprit se saisit des disciples du Christ. Dans leur diversité, ils se font entendre des uns et des autres.  Que l’Esprit se saisisse de chacun de nous et nous saurons être signes de la présence de Dieu dans le monde.  « Ce n’est ni par la puissance, ni par la force, mais par mon Esprit que sera accomplie cette œuvre », déclare le Seigneur, le Tout-Puissant. (Zacharie 4,6)

Heute am Pfingstsonntag  feiern wir das Fest des Lebens und der Liebe. Wie damals Petrus und die Jünger in Jerusalem werden wir angerührt vom Geist Gottes, der Überraschungen bereithält – wie diese hier im Wochenspruch (Sacharja 4,6): Es soll nicht durch Heer oder Kraft, sondern durch meinen Geist geschehen, spricht der HERR Zebaoth. Lassen wir uns davon anstecken, damit wir nicht immer und überall bleiben müssen, die wir sind.

 

LIED  EG 125 Komm Heiliger Geist

 

PSAUME 118

L’Esprit du Seigneur remplit l’univers. Alléluia !

Il tient ensemble tous les êtres et entend toutes les voix. Alléluia !

(Sagesse 1,7)

Voici le jour que fit le Seigneur,

qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !

Donne, Seigneur, donne le salut !

Donne, Seigneur, donne la victoire !

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

De la maison du Seigneur, nous vous bénissons !

Dieu, le Seigneur, nous illumine.

Rameaux en main, formez vos cortèges.

Tu es mon Dieu, je te rends grâce ;

mon Dieu, je t’exalte.

Rendez grâce au Seigneur car il est bon !

Éternel est son amour !

 

Psalm 118 B

24 Dies ist der Tag , den der Herr macht ;

lasst uns freuen und fröhlich an ihm sein.

25 O Herr, hilf !

O Herr, lass wohlgelingen !

26 Gelobt sei, der da kommt im Namen des Herrn !

Wir segnen euch vom Haus des Herrn.

27 Der Herr ist Gott, der uns erleuchtet.

Schmückt das Fest mit Maien bis an die Hörner des Altars !

28 Du bist mein Gott, und ich danke dir ;

mein Gott, ich will dich preisen.

29 Danket dem Herrn ; denn er ist freundlich,

und seine Güte währet ewiglich. ¶

 

 

ZUM NACHDENKEN

 

Stille ist die Arbeitszeit des Heiligen Geistes.

Peter Hahne (geb. 1952), Deutscher TV-Moderator


Pfingsten ist nicht der Geburtstag der Reformierten, der Lutheraner, der Katholiken oder der Baptisten, sondern der Geburtstag der Kirche.

Margot Käßmann (geb. 1958), Deutsche Theologin

Pfingsten Hl. Geist 2020
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

GEBET

 

Komm, Heiliger Geist!

Öffne unsere inneren Augen,

damit wir erkennen,

was wahr und richtig ist.

Komm, Heiliger Geist!

Öffne unsere inneren Ohren,

damit wir unter den vielen Stimmen

die Stimme Gottes unterscheiden.

Komm, Heiliger Geist!

Öffne unser Innerstes, unser Herz,

damit wir wenigstens ahnen,

wie sehr wir geliebt sind

von dir, unserem Gott,

und damit wir auch selbst

Liebende werden – wie Jesus. Amen.

 

SÜNDENBEKENNTNIS

Barmherziger Gott,

jedes Herz liegt vor Dir offen,

jedes Wollen spricht laut zu Dir,

kein Geheimnis ist Dir verborgen.

Du stößt niemanden zurück,

sondern lässt Dich in liebevollem Erbarmen

mit jedem Sünder durch Reue versöhnen.

Du hast die Herzen der Gläubigen

durch deinen Heiligen Geistes belehrt.

Gib mir durch denselben Geist

Weisheit und Kraft,

auf dass ich deine Gebote zu erfüllen vermag.

Amen.

 

DEMANDE DE PARDON

Dieu tout-puissant,

ton Esprit remplit l’univers, par lui tu appelles le monde à la vie.

Seigneur, prends pitié !

Par la puissance de ton Esprit,

tu conduis ton peuple à travers l’histoire.

Seigneur, prends pitié !

Par le feu de ton Esprit,

tu rassembles l’Église et tu l’envoies dans le monde.

Seigneur, prends pitié !

 

GNADENWORT

Jesus sagt (Matthäus 5,9): Selig sind, die Frieden stiften; denn sie werden Gottes Kinder heißen.

Des Herrn Friede sei und bleibe bei uns. Amen.

 

ANNONCE DU PARDON

Parole du Seigneur : « Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon Esprit : alors vous suivrez mes préceptes, vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles. » Celui qui met sa confiance en Dieu et trouve sa joie en Jésus Christ est sauvé. Amen.

 

ZUM NACHDENKEN

Wenn wir nicht den Mut haben, wieder ein echtes Gefühl für menschliche Distanzen aufzurichten und darum persönlich zu kämpfen, dann kommen wir in einer Anarchie menschlicher Werte um.

Dietrich Bonhoeffer (1906–1945), Deutscher ev. Theologe

Pfingsten Distanz
Babettes Gaestebud (1986) Jarl Kulle, Erik Petersen Gegen alle Vorsaetze sind die enthaltsamen Gaeste von Babettes lukullischen Fest begeistert – allen voran der welterfahrene Lorenz Lowenhielm (Jarl Kulle,2vr). Regie: Gabriel Axel , |

GEBET

Allmächtiger, ewiger Gott,

durch das Geheimnis des heutigen Tages

heiligst du deine Kirche

in allen Völkern und Nationen.

Erfülle die ganze Welt

mit den Gaben des Heiligen Geistes,

und was deine Liebe

am Anfang der Kirche gewirkt hat,

das wirke sie auch heute

in den Herzen aller, die an dich glauben.

Darum bitten wir durch Jesus Christus.

A: Amen.

 

PRIERE DU JOUR

Seigneur,

par le mystère de la Pentecôte,

tu répands l’Esprit saint sur l’immensité du monde.

Continue dans le cœur des croyants

l’œuvre d’amour que tu as commencée

à la naissance de l’Église.

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,

qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,

un seul Dieu pour les siècles des siècles. Amen.

 

LESUNGEN

Lecture de l’épître : Actes des apôtres 2,1-21 (TOB)

Quand le jour de la Pentecôte arriva,  ils se trouvaient réunis tous ensemble.  Tout à coup il y eut un bruit qui venait du ciel  comme le souffle d’un violent coup de vent :  la maison où ils se tenaient en fut toute remplie ;  alors leur apparurent comme des langues de feu  qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux.  Ils furent tous remplis d’Esprit Saint  et se mirent à parler d’autres langues,  comme l’Esprit leur donnait de s’exprimer. Or, à Jérusalem, résidaient des Juifs pieux,  venus de toutes les nations qui sont sous le ciel.  A la rumeur qui se répandait,  la foule se rassembla et se trouvait en plein désarroi,  car chacun les entendait parler sa propre langue.  Déconcertés, émerveillés, ils disaient :  « Tous ces gens qui parlent ne sont-ils pas des Galiléens ?  Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ?  Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de la Mésopotamie,  de la Judée et de la Cappadoce, du Pont et de l’Asie,  de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Egypte  et de la Libye cyrénaïque, ceux de Rome en résidence ici,  tous, tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes,  nous les entendons annoncer dans nos langues les merveilles de Dieu. »  Ils étaient tous déconcertés,  et dans leur perplexité ils se disaient les uns aux autres :  « Qu’est-ce que cela veut dire ? »  D’autres s’esclaffaient : « Ils sont pleins de vin doux. » Alors s’éleva la voix de Pierre, qui était là avec les Onze ;  il s’exprima en ces termes :  « Hommes de Judée, et vous tous qui résidez à Jérusalem, comprenez bien ce qui se passe et prêtez l’oreille à mes paroles.  Non, ces gens n’ont pas bu comme vous le supposez :  nous ne sommes en effet qu’à neuf heures du matin ;  mais ici se réalise cette parole du prophète Joël : Alors, dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair, vos fils et vos filles seront prophètes, vos jeunes gens auront des visions, vos vieillards auront des songes ; oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes en ces jours-là je répandrai de mon Esprit  et ils seront prophètes. Je ferai des prodiges là-haut dans le ciel et des signes ici-bas sur la terre, du sang, du feu et une colonne de fumée. Le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang avant que vienne le jour du Seigneur, grand et glorieux. Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

 

Apostelgeschichte 2,1-21 (Luther 2017)

21 Und als der Pfingsttag gekommen war, waren sie alle beieinander an einem Ort. 2 Und es geschah plötzlich ein Brausen vom Himmel wie von einem gewaltigen Sturm und erfüllte das ganze Haus, in dem sie saßen. 3 Und es erschienen ihnen Zungen, zerteilt und wie von Feuer, und setzten sich auf einen jeden von ihnen, 4 und sie wurden alle erfüllt von dem Heiligen Geist und fingen an zu predigen in andern Sprachen, wie der Geist ihnen zu reden eingab. 5 Es wohnten aber in Jerusalem Juden, die waren gottesfürchtige Männer aus allen Völkern unter dem Himmel. 6 Als nun dieses Brausen geschah, kam die Menge zusammen und wurde verstört, denn ein jeder hörte sie in seiner eigenen Sprache reden. 7 Sie entsetzten sich aber, verwunderten sich und sprachen: Siehe, sind nicht diese alle, die da reden, Galiläer? 8 Wie hören wir sie denn ein jeder in seiner Muttersprache? 9 Parther und Meder und Elamiter und die da wohnen in Mesopotamien, Judäa und Kappadozien, Pontus und der Provinz Asia, 10 Phrygien und Pamphylien, Ägypten und der Gegend von Kyrene in Libyen und Römer, die bei uns wohnen, 11 Juden und Proselyten, Kreter und Araber: Wir hören sie in unsern Sprachen die großen Taten Gottes verkünden. 12 Sie entsetzten sich aber alle und waren ratlos und sprachen einer zu dem andern: Was will das werden? 13 Andere aber hatten ihren Spott und sprachen: Sie sind voll süßen Weins. 14 Da trat Petrus auf mit den Elf, erhob seine Stimme und redete zu ihnen: Ihr Juden, und alle, die ihr in Jerusalem wohnt, das sei euch kundgetan, vernehmt meine Worte! 15 Denn diese sind nicht betrunken, wie ihr meint, ist es doch erst die dritte Stunde des Tages; 16 sondern das ist’s, was durch den Propheten Joel gesagt worden ist (Joel 3,1-5): 17 »Und es soll geschehen in den letzten Tagen, spricht Gott, da will ich ausgießen von meinem Geist auf alles Fleisch; und eure Söhne und eure Töchter sollen weissagen, und eure Jünglinge sollen Gesichte sehen, und eure Alten sollen Träume haben; 18 und auf meine Knechte und auf meine Mägde will ich in jenen Tagen von meinem Geist ausgießen, und sie sollen weissagen. 19 Und ich will Wunder tun oben am Himmel und Zeichen unten auf Erden, Blut und Feuer und Rauchdampf; 20 die Sonne soll in Finsternis verwandelt werden und der Mond in Blut, ehe der große und herrliche Tag des Herrn kommt. 21 Und es soll geschehen: Wer den Namen des Herrn anrufen wird, der soll gerettet werden.«

Pfingsten 2020

EVANGELIUM JOHANNES 20, 19-23  (LUTHER 2017)

19Am Abend des ersten Tages der Woche, als die Jünger aus Furcht vor den Juden die Türen verschlossen hatten, kam Jesus, trat in ihre Mitte und sagte zu ihnen: Friede sei mit euch! 20 Nach diesen Worten zeigte er ihnen seine Hände und seine Seite. Da freuten sich die Jünger, dass sie den Herrn sahen.21Jesus sagte noch einmal zu ihnen: Friede sei mit euch! Wie mich der Vater gesandt hat, so sende ich euch. 22 Nachdem er das gesagt hatte, hauchte er sie an und sprach zu ihnen: Empfangt den Heiligen Geist! 23Wem ihr die Sünden vergebt, dem sind sie vergeben; wem ihr die Vergebung verweigert, dem ist sie verweigert.

JEAN 20,19-23 (SEGOND 21)

19 Le soir de ce même dimanche, les portes de la maison où les disciples se trouvaient [rassemblés] étaient fermées car ils avaient peur des chefs juifs; Jésus vint alors se présenter au milieu d’eux et leur dit: «Que la paix soit avec vous!» 20 Après avoir dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. 21 Jésus leur dit de nouveau: «Que la paix soit avec vous! Tout comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.» 22 Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit: «Recevez le Saint-Esprit! 23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.»

 

LIED/ORGEL: EG 124 Nun bitten wir den Heiligen Geist

PREDIGT

J’aime les histoires dans lesquelles les gens sont emportés et enthousiasmés par un bon esprit ! Vous aurez peine à le croire : aujourd’hui, on marque le point culminant de l’année ecclésiastique !  En prenant de la hauteur, vous pouvez avoir une large vue, sur le chemin de Jésus, sur notre propre chemin. Regardons autour de nous :

Je pense au vieil homme qui enterre sa femme. Ce n’est pas le fait qu’il y ait tant de choses à régler qui lui pèse si lourd. Les pompes funèbres le déchargent largement de ces actes. Mais faire ce dernier chemin seul, ça le tourmente et le blesse.

Je pense à cette collègue qui est exclue et subit le harcèlement moral. Elle peut dire ce qu’elle veut ou même se taire, les autres l’ignorent. Elle attend un regard, un mot amical des autres, mais elle l’attend en vain. En fin de compte, elle veut même ne plus fonctionner. Elle n’en peut plus.

Je pense à un accusé. Il a pris place sur son banc. Tout est étrange. Juge, procureur, spectateurs. Qu’est-ce que la culpabilité ? Qu’est-ce qui est juste ? Il est donné lecture de l’acte d’accusation, des paragraphes sont cités, une requête est présentée. Rien d’autre que la vérité, disent-ils. Seulement : un seul homme peut-il connaître la vérité «entière»?

Voici trois exemples qui appellent littéralement à l’aide pour ces personnes, pour qu’elles trouvent quelqu’un pour les soutenir, quelqu’un pour parler en leur nom.

Raconter de telles histoires, c’est raconter des histoires de la Pentecôte. On peut littéralement ressentir physiquement ce qui se passe dans une vie. Comme une tempête. Comme une langue de feu.

 

Ce sont des images formidables ! Bien qu’il ne s’agisse que d’une allusion, d’un souffle : Lorsque nous pensons à l’histoire, nous sentons la tempête sur notre peau, nous voyons les flammes du feu de nos propres yeux – dans cette petite pièce, les forces élémentaires se rassemblent. Les personnes qui se sont retirées ici sont littéralement saisies. C’est comme si Dieu lui-même venait. Indompté. Saisissant. Lorsque je vois les disciples devant moi, je perçois les grandes attentes auxquelles ils sont confrontés. On attend en effet des disciples qu’ils accompagnent des gens sur leur chemin, qu’ils les épaulent et trouvent toujours de bonnes paroles pour eux. Ainsi, ceux qui contribuent à faire en sorte que les gens ne soient pas seuls, ne soient pas laissés seuls, et certainement pas abandonnés. Qui endurent le silence, les zones d’ombre et le no man’s land. Qui s’attaquent aux puissants. Qui se brûlent la bouche. Qui se salissent les doigts. Cela ressemble à un rêve, à un désir, mais cela vous rend impuissant – et j’ai peur de cela aussi.

 

Puis j’entends Jésus promettre d’assister ses disciples. Par rapport à leur vie, ils ont cheminé ensemble que pendant peu de temps, ont entendu ce qu’il a dit, ont vu ce qu’il a fait. Le passé. Puis, dans son heure la plus difficile, ils l’ont laissé tomber. Ils l’ont laissé seul. Ils ont fui. Ils ont même fermé les portes et les fenêtres derrière eux. Et ils ont souffert. De leur faiblesse, de leur doute, de leur résignation. Nous les voyons retourner à leur ancienne vie. La suite de Jésus – un épisode ? Un péché de jeunesse ? Si le chemin de Jésus de devait pas avoir été vain, Dieu devait s’occuper de ce petit groupe terrifié. Le fait qu’il l’ait fait, comme nous le lisons aujourd’hui, fait d’une petite histoire une grande histoire. L’aide vient, entraîne, enthousiasme. Tout à coup, les grands silencieux parlent et le monde entier les écoute. C’est pourquoi les « Parthes, Mèdes et Elamites » doivent dresser les oreilles et n’en reviennent pas. Qu’il puisse y avoir une si grande compréhension – un miracle ! L’assistance est un vieux mot. Il est passionnant de voir comment, dans une longue histoire, le mot « assistance » a pris des couleurs dans le sens d’« avocat », « défenseur », « consolateur ». Ainsi, le mot « consolateur », dans son sens original, préserve l’expérience qu’une personne est soutenue, oui, portée. Les disciples ne sont pas laissés seuls. Ils ne seront pas non plus livrés à eux-mêmes.

pfingsten taube 2020

Lorsque nous entendons cette histoire colorée et bouleversante aujourd’hui, à la Pentecôte, nous prenons également conscience des controverses dans lesquelles les chrétiens se retrouvent. La foi a perdu sa nature évidente, qui – peut-être – la distinguait autrefois. Ceux qui sont engagés dans l’église perçoivent l’étrangeté qui est un obstacle pour beaucoup de gens à redécouvrir l’église par eux-mêmes. Toutes les tentatives modernes, les ajustements, les simplifications n’ont finalement pas réussi à arrêter le lent processus de devenir étranger. Processus. Le mot est juste. En règle générale, nous voulons effectivement dire : développements. Mais le mot processus est plus adapté. Comme dans une affaire judiciaire, des accusations sont prononcées : contre Dieu, contre la foi, contre les croyants. L’acte d’accusation est exhaustif. Les requêtes des accusateurs semblent compréhensibles et plausibles. La presse est autorisée. Un verdict est attendu. Qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est pertinent ? Le différent se discute sur le forum de la raison, en public, mais aussi dans le cadre d’un dialogue. Et l’Evangile ne dit pas un mot contre lui – seulement un mot à son sujet : Quand viendra le secours, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité qui procède du Père, alors il rendra témoignage pour moi.

Ce que Jésus a dit et fait commence à rayonner à nouveau. C’est un bon esprit qui dirige nos yeux vers Jésus. Il maîtrise l’art de trouver les mots qui libèrent et rendent possible une nouvelle confiance. Les grandes actions de Dieu se produisent parmi nous. On peut aussi le dire très simplement : toute la vérité nous est révélée lorsque, à l’exemple de Jésus, nous devenons des « aides », des avocats, des intercesseurs – et aussi des consolateurs, qui soutiennent, élèvent et protègent une personne. On ne peut rien dire de plus grand et de plus beau de l’esprit que Jésus nous promet que le fait qu’il nous ouvre le monde de Dieu. « Dans les derniers jours, dit Dieu, en ces jours-là, je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes ; et sur mes serviteurs et sur mes servantes, je répandrai de mon Esprit en ces jours-là, et ils prophétiseront. »

 

La prophétie est un mot ancien, mais aussi incroyablement beau. Il ne parle de rien d’autre qu’un avenir clarifié, c’est-à-dire clair et brillant. Qu’est-ce qui adviendra ? L’histoire de la Pentecôte ne parle pas seulement d’un désir, mais aussi de la venue de Dieu. Un petit mot, caché dans les premières lignes, se révèle comme leitmotiv : « Soudain ».  « Et soudain, un bruit vint du ciel ». Dieu ne se faufile pas par la porte arrière. Il n’a pas besoin de la protection de la lune. Il ne regarde pas l’horloge. Soudain – cela signifie tempête, orage, montée en flèche. Cela signifie aussi : flamboyant visible de loin, excitant, passionnément brûlant. Soudain ! J’aime les histoires dans lesquelles les gens sont emportés et enthousiasmés par un bon esprit !  Le poète néerlandais Huub Oosterhuis a écrit une « Litanie de la présence de Dieu ». Il y est dit :

 

« …Soyez ici présents, forts comme le feu.

La flamme et la vie, Dieu parmi les hommes.

Venez et libérez-nous, afin que nous puissions vivre.

Venez nous sauver comme la lumière du matin.

Venez comme la lumière du jour, lumière dans nos yeux.

Soyez ici avec votre vie

Envoyez votre esprit pour créer quelque chose de nouveau.

Flamme de la vie, lumière de notre lumière.

Envoyez votre esprit pour nous créer à nouveau

Au fond du cœur, la lumière de notre lumière.

Envoyez votre esprit pour nous créer à nouveau.

Donnez à cette terre un nouveau visage… »

Et l’Esprit de Dieu qui nous sauve et nous soutient,

préserve nos cœurs et nos esprits,

en Jésus-Christ notre Seigneur.

 

Pfingstsonntag

 

MUSIK/ORGEL Louis Lefébutre-Wély – Elévation

GLAUBENSBEKENNTNIS

Loosse mir zesumme eise Glawe bekennen:

Ich glaube an Gott, den Vater, den Allmächtigen, den Schöpfer des Himmels und der Erde. Und an Jesus Christus, seinen eingeborenen Sohn, unsern Herrn, empfangen durch den Heiligen Geist, geboren von der Jungfrau Maria, gelitten unter Pontius Pilatus, gekreuzigt, gestorben und begraben, hinabgestiegen in das Reich des Todes, am dritten Tage auferstanden von den Toten, aufgefahren in den Himmel; er sitzt zur Rechten Gottes, des allmächtigen Vaters; von dort wird er kommen, zu richten die Lebenden und die Toten. Ich glaube an den Heiligen Geist, die heilige christliche Kirche, Gemeinschaft der Heiligen, Vergebung der Sünden, Auferstehung der Toten und das ewige Leben. Amen.

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,  le Père tout-puissant,  créateur du ciel et de la terre.Je crois en Jésus Christ,  son Fils unique, notre Seigneur,  qui a été conçu du Saint-Esprit  et qui est né de la vierge Marie.  Il a souffert sous Ponce Pilate,il a été crucifié, il est mort, il a été enseveli,  il est descendu aux enfers.  Le troisième jour,  il est ressuscité des morts,  il est monté au ciel,  il est assis à la droite de Dieu,  le Père tout-puissant,  et il viendra de là  pour juger les vivants et les morts Je crois au Saint-Esprit,  la sainte Église universelle,  la communion des saints,   la rémission des péchés,  la résurrection de la chairet la vie éternelle.  Amen.

 

 

Pfingstsonntag 2020FÜRBITTEN 

Gudde Gott, um Dag vu Päischten hues du däi Geescht iwwer déi ausgegoss, déi op dech vertraut hunn. Och mir froen dech em d‘Gowen an d‘Kraaft vum Hellege Geescht. Däin Hellege Geescht soll déi stäerken, déi mat enger Krankheet oder enger anerer Bedrohung an hirem Liewe kämpfe mussen. Däin Hellege Geescht soll all déi opriichten, déi niddergeschloen an enttäuscht sinn. Däin Hellege Geescht soll bei all deene bleiwen, déi sech no Versöhnung a Fridde sehnen. Däin Hellege Geescht soll all déi tréischten, déi ëm de Verloscht vun engem léiwe Mënsch traueren. Däin Hellege Geescht soll eis Verstuerwen op hirem Wee hin zu dir begleeden. Heirëms, awer och fir all dat, wat net ausgeschwat gouf, biede mir dech, duerch Christus, eisen Häer. Amen.

PRIÈRE D’INTERCESSION

Sur les Églises répandues dans tout l’univers, sur les communautés aux mille visages, sur les croyants isolés dans le vaste monde, Seigneur, envoie ton Esprit. Sur les responsables des Églises, sur les évêques, les prétres et les pasteurs, sur les diacres et les missionnaires, comme sur tous ceux qui exercent un ministère, Seigneur, envoie ton Esprit. Sur ceux qui annoncent l’Évangile, sur ceux qui les écoutent, sur ceux qui ont la charge de remettre les péchés, sur ceux qui sont libérés par le pardon, comme sur ceux que leurs fautes retiennent liés, Seigneur, envoie ton Esprit. Sur ceux qui doutent ou qui hésitent, sur ceux qui te reconnaissent comme leur Seigneur, sur ceux qui témoignent de leur foi, même au prix de persécutions, Seigneur, envoie ton Esprit. Sur ceux qui ont déserté les assemblées chrétiennes, sur les nouveaux baptisés et les nouveaux confirmés, sur nous qui sommes rassemblés en ton nom,  comme sur les absents, Seigneur, envoie ton Esprit. Amen.

FÜRBITTEN

Heiliger Geist, flackere über unseren Köpfen, mach unsere Gesichter hell, gib unseren Gedanken Flügel – Heiliger Geist, komm jetzt zu uns, fließ durch das,, was unser Leben dunkel macht, schweb über dem, was uns traurig macht, heile, füll die Welt mit deinen Möglichkeiten, schneid ab, was ans Falsche, bindet, web ein neues Muster zwischen die Fäden unseres Lebens, bau einen, Weg aus der Einsamkeit zum Miteinander, entfache Leidenschaft für Gerechtigkeit und Frieden

Heiliger Geist,, füll Hoffnung in unsere Herzen, mach unsere Nerven stark mit Frieden, tröste uns mit Liebe

VATERUNSER

Droe mir alles, wat eis bewegt, wat eis beréiert, wat eis Suergen oder och Freed mécht an deem Gebiet zesummen, dat de Jesus mat senge Frënn gebiet huet: Eise Papp…

Vater unser im Himmel,

geheiligt werde dein Name.

Dein Reich komme.

Dein Wille geschehe, wie im Himmel, so auf Erden.

Unser tägliches Brot gib uns heute,

und vergib uns unsre Schuld,

wie auch wir vergeben unseren Schuldigern.

Und führe uns nicht in Versuchung,

sondern erlöse uns von dem Bösen.

Denn dein ist das Reich und die Kraft und die Herrlichkeit

in Ewigkeit.

Amen.

Lied zum anhören und mitsingen EG 135 Schmückt das Fest mit Maien

1. Schmückt das Fest mit Maien,
lasset Blumen streuen,
zündet Opfer an,
denn der Geist der Gnaden
hat sich eingeladen,
machet ihm die Bahn!
Nehmt ihn ein, so wird sein Schein
euch mit Licht und Heil erfüllen
und den Kummer stillen.

2. Tröster der Betrübten,
Siegel der Geliebten,
Geist voll Rat und Tat,
starker Gottesfinger,
Friedensüberbringer,
Licht auf unserm Pfad:
Gib uns Kraft und Lebenssaft,
lass uns deine teuren Gaben
zur Genüge laben.

Text: Benjamin Schmolck 1715
Melodie: Christian Friedrich Witt 1715

 

SEGEN

Der Herr, segne euch und behüte euch.

Der Herr laße sein Angesicht leuchten über euch und sei euch gnädig.

Der Herr erhebe sein Angesicht auf euch und gebe euch Frieden. Amen

Pfingstrosen 2020 2

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur te bénisse et te garde.

Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage et t’accorde sa grâce.

Que le Seigneur tourne vers toi son visage et te donne la paix. Amen.

 

MUSIK : Johann Pachelbel – Fuga in C